Le triste sort des chats des rues

Voila ce que vivent les chats des rues…

  • A Cannes, une petite chatte d’un an environ, très câline et douce a reçu un coup de fusil ! (trou au flanc et perforation de l’intestin). Amenée par sa nourricière chez notre vétérinaire, elle a été opérée, se porte beaucoup mieux et devrait être adoptée.
  • A Mandelieu, une petite chatte noire a eu la patte postérieure prise dans un collet … Pour se dégager elle s’est littéralement dépouillée de sa peau. En traitement depuis un mois et demi (changement de pansement tous les 3 jours, sous anesthésie), son état s’améliore peu à peu.

Ce quotidien, c’est ce que j’appelle la maltraitance « ordinaire » de ces pauvres chats.

Si cela n’est pas déjà fait, MERCI de signer les pétitions sur la stérilisation obligatoire.

http://www.change.org

http://petitionpublique.fr

Gisèle F. COLOMBEL