Conte de Noël

La semaine dernière, une association amie nous signale un ilot de chats errants dans le périmètre d’action de notre association. J’appelle donc le « témoin » dimanche soir. Il me dit qu’au cours de ses déplacements professionnels, il a remarqué un groupe de chats derrière un petit super marché. Il les nourrit, mais part en vacances jusqu’au 3 janvier.

Je me rends lundi sur place à la première heure. Il faisait -2°C. Pas de chats… Inquiétude.
Je laisse eau et nourriture et m’en vais. Le soir, plus de nourriture et un chat de 6 à 8 mois qui me toise à distance avant de s’éclipser. Le lendemain, idem. Mercredi je me décide à faire mon enquête à l’intérieur du magasin. Toujours risqué car on ne tombe pas toujours sur des amis des chats.

J’entre dans le parking et aperçois immédiatement une dame en pause à l’extérieur. Je me présente, raconte brièvement mon histoire. Je note un recul, un peu de méfiance dans son regard et sur ce elle enchaîne, sur un ton rapide :

« Oh, mais ce sont nos chats, ce sont les chats du magasin, il y en a 7, pas sociables et tous stérilisés (aux frais du personnel du supermarché). Nous les nourrissons bien sûr », et là de me montrer à l’arrière du magasin, sous un appentis, deux niches avec des couvertures, un petit sapin de Noël pour eux, et à l’intérieur du magasin leur réserve de nourriture. « Ils mangent du steak haché aussi » rajoute t’elle « et peuvent rentrer à l’intérieur dans un local technique ».

Sur le chemin du retour, je me disais que cela était un vrai Conte de Noël et que je voulais vous le faire partager.

Merci à ces personnes anonymes, qui dans l’esprit de Noël, prennent soin de ces SDF du
Peuple Chat.

P.S.Tous ces faits sont réels mais aucune information n’est donnée ni sur le lieu ni sur le nom du supermarché.