17 août, « Journée internationale du chat noir » !

17 août,  « Journée internationale du chat noir » !

Victimes de superstitions, croyances populaires ou légendes urbaines, force est de constater que les chats noirs ont toujours beaucoup plus de mal à trouver des adoptants.

Triste vision et triste histoire pourtant bien réelles, ces sombres félins seraient un présage de mort ou l’incarnation de sorcières, selon la légende… En 2017, les vielles superstitions sur les chats noirs n’ont malheureusement toujours pas disparues, au grand malheur de ces chats, pourtant si affectueux.

Mais d’où viennent donc ces préjugés et fausses croyances ?

En réalité, la crainte du chat (et plus particulièrement noir) est apparue en Europe médiévale au XIIIème siècle, dans un contexte de « chasse aux sorcières » insufflé par l’Inquisition, qui dura plus de 300 ans. La légende raconte que, lors des cérémonies de magie noire au Moyen-Âge, le chat noir était la victime offerte en sacrifice au diable.

Les adeptes du satanisme l’auraient également considéré comme l’incarnation du diable, au même titre que le corbeau, le bouc, le serpent, la chauve-souris, mais également des animaux mythiques tels le griffon, le dragon ou la chimère…

Au Royaume-Uni, le chat noir porte bonheur depuis la défaite de Napoléon lors de la bataille de Waterloo, en 1815 ! Une légende britannique raconte en effet que Napoléon, qui était très superstitieux, aurait croisé un chat noir juste avant la bataille, ce qui expliquerait que le chat noir porte malheur aux Français et bonheur aux Anglais …

Actuellement, il semblerait que l’égotrip de certain(e)s vienne à nouveau ternir la réputation du Chat Noir… En effet, selon la SPA britannique, des centaines de chats noirs seraient abandonnés… parce qu’ils ruinent les selfies… Non ! Ce n’est pas une blague ….
SRC : 20mn

Et pourtant … La preuve en image :